La cryothérapie est la destruction contrôlée de tissus non désirés par l’application précise d’un froid extrême(-196°C pour azote liquide ou -89°C pour protoxyde d’azote)

La littérature médicale confirme que la cryothérapie est une alternative facile et rapide. On évitera des soucis pré-et post-opératoires comme l’hémorragie et les infections : pas de saignement et peut donc être pratiqué par les podologues.

Comment cela fonctionne t-il ?

  • Légère analgésie par le froid
  • Apparation d’un oedème 30 min après le traitement. Cet oedème disparaît en cours de journée.
  • Nécrose des tissus traités dans les 3 jours
  • 7 à 10 jours après le traitement, la partie nécrosée se détache
  • Formation de tissu sain à la place de la lésion nécrosée
  • Guérison totale dans les 3 à 6 semaines

Les méthodes médicales actuelles :

  • L’électrocoagulation ou cautérisation à l’aide d’une sonde (efficace mais cicatrice douloureuse)
  • Le laser CO2 sous anesthésie pour cas rares ou très résistants (efficace mais cicatrice)
  • L’Ablation chirurgicale (efficace mais risque infectieux et cicatrice)
  • La Cryothérapie : le plus utilisé car simple, rapide et efficace (douleur)

La méthode privilégiée par votre podologue  pour le traitement de la verrue : « Cryopen »

La combinaison du protoxyde d’azote sous  haute pression avec des buses fines et évolutives selon la taille de la verrue permet d’associer en même temps, une température très basse de – 89° avec une action mécanique forte et contrôlée.

Remarque : Votre podologue, après examen clinique de la lésion (cor plantaire ?, verrue ?) saura guider le choix thérapeutique selon le patient. Plusieurs thérapies peuvent être associées afin de nuire radicalement à la verrue : ktaping, ionophorèse, homéopathie.